Psychotherapies individuelles et de Couples- Soins energetiques

<<De la Rencontre avec Soi-Meme vers lUnite Interieure..>>

Mon blog

Blog

Jeux et Enjeux dans les Relations

Posted on June 16, 2015 at 5:52 AM Comments comments (0)
Conférence :Le 25 Novembre 2014:

                    << Jeux et Enjeux dans les RELATIONS >>

" Pour devenir Qui nous sommes : nous devons devenir conscient de Qui nous ne sommes pas."{Lise BOURBEAU}

La Conférence du mois de Mars ( Cf. présentation de cette conférence sur ce site), nous avait conduit à la découverte, à la rencontre de l'Enfant que nous avons tous été, et qui vit toujours en nous.
Nous l'appelons : " l'Enfant Intérieur"....Cette appellation recouvre aussi le " Bébé Intérieur"...Et puis l'enfant qui a grandi...Jusqu'à devenir ces grandes personnes que nous sommes aujourd'hui, après avoir traversé les turbulences possibles de l'adolescence...Et nous voici arrivés jusqu'ici...
Nous pourrions, si nous le percevons juste pour nous, exprimer de la gratitude pour chacun d'eux, même si nous nous souvenons que les moments de ces traversées n'ont pas tous été très doux pour ces enfants et adolescents qui vivent, et peut-être parfois plutôt " Survivent" en nous.

De la gratitude ...? OUI... Parce que chacun de nous : bébé, enfant, adolescent a appris très tôt à s'adapter à l'environnement qui lui a été proposé, avec les différents acteurs présents autour de lui à son arrivée sur Terre...             
OUI...Parce que chacun d'eux a su stimuler en lui, là-bas, dans ce temps jadis : une quantité incroyable de Ressources pour grandir, s'adapter, et arriver à "Penser que la Vie vaut d'être vécue "...
[Cf. D. Winnicott]...          
                                Alors, intéressons-nous à ce qui se passe, à ce qui se joue dans les relations pour chacun de nous dès que nous arrivons sur la planète...A tous les " enjeux" contenus dans nos relations organisées sous forme de " Jeux Relationnels " que nous pourrions constater bien souvent comme : enfermant, limitant, réducteurs et destructeurs tout à la fois...
Il nous suffit de regarder l'état de notre Humanité pour s'apercevoir que bien souvent : il n'y a pas assez de conscience de posée sur nos relations respectives...

° ]   QUELQUES QUESTIONS...Pourquoi supposer qu'il existe 
                                                       Des " Jeux " dans nos
                                                       Relations...?
Est ce que le Relation : c'est un Jeu...?
• Qui joue avec Qui...? Et à quels jeux jouons-nous alors...?
   En sommes - nous conscients...?
Et pourquoi jouons-nous...?
Comment expliquer que nous jouons, et rejouons plus "    
   Fréquemment " à certains jeux...?
  Et ces jeux : les pratiquons-nous encore aujourd'hui...? Et dans  
    Quel intérêt...? Quel sens cela a-t-il de " pratiquer des jeux " 
    Dans nos relations...?

II °]   DEFINITIONS...   En fait : il y a " jeux et jeux..."

) Il y a les situations où notre Imaginaire est stimulé, dans un espace de créativité comme par exemple " le Dessin", ou toute forme d'expression artistique qui font appel à  notre capacité d'imagination, rien que pour le plaisir, sans autre enjeu que celui de créer, d'inventer, d'imaginer...Cela peut se décliner aussi dans les " jeux de mots".

)Il y a les " jeux de société " : organisés autour d'une règle à respecter par tous pour le bon déroulement de la partie.
Dans ces jeux Plus codifiés : notre Créativité se trouve un peu plus contenue...Il y a un objectif précis : " Gagner "...Ce qui suppose unestratégie...Ces jeux sont organisés autour de la stratégie...Ici : il peut y avoir de la passion, de la tension qui peuvent amener les joueurs à ne plus se maîtriser, et même parfois à avoir la tentation de " tricher"...

)Et puis, il y a les" Jeux relationnels "....Ils ont pour noms :

-- Jeux psychologiques...-- Stratégies ---En Analyse transactionnelle :
                                                            <<Transactions/Scénarios...>>...
Ce sont toutes les relations où nous pouvons devenir le " jouet " de ceux qui vont jouer avec nous...Et nous jouer avec eux, la plupart du temps Inconsciemment.
Dans ces différents formes de jeux : nous allons devoir " réagir ", nous positionner d'une manière ou d'une autre si nous voulons continuer à vivre, et même à survivre parfois.

Ces "jeux de la relation " : suppose des acteurs...Un espace de jeu....Et nos relations se déroulent dans des espaces : le couple, la famille - celle d'aujourd'hui et aussi celle de notre enfance, dans l'espace " Transgénérationnel "... Et puis il y a aussi : l'Ecole, le travail, la vie sociale....

III°]  Posons maintenant les bases sur lesquelles va se
             Construire La RELATION...

Référons-nous aux travaux du psychanalyste et pédiatre anglais D.Winnicott (1891~1970), contemporain de S. Freud, et en Angleterre de M.Klein et Anna Freud.
Ils se sont tous intéressés au développement de l('enfant, avec chacun, une approche spécifique.
Winnicott va définir les conditions les plus favorables pour la mise en place d'une bonne relation, propices au développement harmonieux du bébé : en évoquant le notion de " Mère suffisamment bonne ".

Pourquoi " suffisamment bonne " ?  Parce que  la qualité des soins
                                                        Apportés ne va pas être dans un " Trop " : pas trop étouffante, pas trop envahissante, pas trop intrusive, pas trop inquiète, pas trop inappropriée dans les réponses.
Ni dans un " Trop peu " : pas assez de présence, pas assez de réponses adéquates, pas assez de rythmes ajustés, et adaptés...
          Cette expression  : " Une mère suffisamment bonne "  recouvre toute personne offrant au bébé une qualité de présence et de soins...Ce peut être aussi un père, ou toute configuration parentale : quelle soit monoparentale, ou homo parentale aujourd'hui.....
Cette " mère/environnement suffisamment bon " commence bien sûr, nous le savons, dans l'espace intra-utérin...
Lors de la précédente conférence, je vous avais parlé des travaux de Franz VELDMANN, et de l'<<Haptonomie>>, pour offrir très tôt au bébé, de la part de ses deux futurs parents, un accompagnement et un accueil chaleureux dès ses premiers mois de vie, et aussi après la naissance....
La qualité de la relation entre le bébé et son environnement " Suffisamment bon " va s'appuyer sur ce qu'il appelle : << le Holding >> : c'est la manière dont la maman va porter son bébé...et également le << Handling >> : il s'agit ici de la façon dont la mère va prendre soin, donner des soins à son enfant...et aussi << l'Object presenting >> : c'est comment la mère va présenter son bébé à l'univers autour de lui et les objets qui s'y trouvent....         
          La mère, l'environnement " suffisamment-Bon " qui sont le premier miroir pour l'enfant : c'est tout un monde de Paroles, de regards, de caresses, de sourires, d'amour qui sont offerts au bébé...C'est tout un ensemble d'attention et de comportements adaptés aux besoins du bébé.
C'est à partir de la qualité de ces soins que le bébé va pouvoir installer en lui une " sécurité intérieure ", et l'évidence de la continuité du lien avec son environnement " suffisamment-bon "...
          Parce qu'il va recevoir des réponses appropriées à ses besoins de façon " quasi-magique ", il va croire dans un premier temps: qu'il a le pouvoir de créer ce dont il a besoin, au moment où il en a besoin....
Winnicott a appelé cela : " le trouver ~ créer ".
Cette capacité illusoire va s'avérée très importante pour l'éveil de sa créativité.
Pouvoir se séparer peu à peu de maman et quitter l'illusion de toute-puissance [Le monde répond à mes besoins] va devenir possible grâce à la mise en place progressive d'un " Sens de Soi " que Winnicott appelle le " SOI ", dans la langue anglaise : " le Self "....C'est la part vivante, spontanée, inventive de l'enfant : son Essence.
De ce self, de ce sentiment d'Être et d'exister, va pouvoir se mettre en place un espace de transition entre son monde intérieur et le monde extérieur autour de lui.
Winnicott a appelé cet espace " l'Espace Transitionnel ".
Le bébé va pouvoir surmonter la désillusion à l'aide d'un " objet transitionnel ", objet irremplaçable par lequel il créé un pont entre lui et le monde.
          Cet " Objet transitionnel " va permettre à l'enfant de passer de l'état d' UNION à l'état de RELATION avec sa mère.
Choisi par l'enfant, il l'appelle : " doudou...nin- nin " et va faire office d'interface entre le bébé et sa mère. Cet objet va lui permettre de palier à l'absence de sa mère quand elle va être momentanément absente, et ne plus répondre de façon aussi immédiate à ses besoins, comme au temps de leur relation fusionnelle...
Par une écoute appropriée et sa propre créativité, la mère va amener l'enfant à développer ses capacités sensorielles.....Sans pour autant avoir l'objectif de l'entraîner vers la performance, elle va ainsi favoriser son évolution équilibrée et harmonieuse.
Prenant place dans cet Espace Transitionnel : le JEU va devenir une " activité créatrice " chez l'enfant, l'adolescent et l'adulte aussi car, comme nous l'avons précédemment présenté : en chacun des adultes vit toujours un enfant et un adolescent...
          Pour Winnicott : le JEU va conduire vers toutes les activités créatrices, et aussi artistiques, culturelles, les arts et les sciences.

IV °]   Les ENJEUX ESSENTIELS

1° Enjeu :  Quand enfant nous avons été suffisamment nourris et soutenus, respectés et reconnus dans notre singularité : nous posons les bases de la confiance en Soi....
Quand nous avons été guidés, accompagnés à comprendre le rôle et le fonctionnement des sensation, des émotions, des intuitions, à repérer les signaux de notre corps, à découvrir et respecter la nature aussi : nous pourrons plus facilement exprimer spontanément notre nature authentique, réaliser les apprentissages qui nous permettrons de mieux affirmer notre Vrai Soi, notre Être Essentiel, Être dans notre Self...
          Naître et grandir dans un milieu conscient des enjeux d'un "accompagnement suffisamment bon : va installer chez l'enfant la capacité à " jouir de la vie "...D' établir avec les autres et son environnement : des relations plus sereines...

2° Enjeu L'apprentissage de la satisfaction des " Besoins Vitaux ".
Cf. Les Travaux d'A. Maslow [La Pyramide des besoins]...Pour Maslow : l'homme n'atteint la plénitude et le succès que s'il est satisfait dans tous les domaines de sa vie en répondant à ses besoins. 1° = Le Plan Physiologique;
               2° = Le plan de la Sécurité;
               3° = Le besoin d'appartenance et d'Amour;
               4° = Le niveau du besoin de Reconnaissance;
               5° = L'accomplissement et la Réalisation de Soi...

3° Enjeu La constitution d'un " Narcissisme Sain "....Une " Bonne Estime de Soi " : nécessaire au bon fonctionnement de la personnalité.

4° Enjeu : La création d' un " Idéal du Moi : Ce sont les valeurs positives que toute personne cherche à atteindre...Celui que j'aimerais être.....
Il a été proposé d'ajouter, à la pyramide , un 6° et un 7° niveau qui correspondraient : à un besoin de " Beauté ", " d'Esthétisme ", de  "Spiritualité "...(?). Pourquoi pas...? Je serais assez d'accord.

Tous ces besoins sont continuellement présents, certains activés plus que d'autres, en lien avec la manière dont nous sommes conscients de tous ces besoins à satisfaire en nous.

Quelles conséquences peuvent découler d'un accompagnement carencé en soins, en attention, en soutient autour du bébé...?

V° ] La PERSONNALITE DE SURVIE ...  Dans un contexte où règne pour lui l'inconfort, peut-être de la négligence, voire du danger : l'enfant va s'apercevoir très tôt qu'il ne va pas pouvoir être lui-même, dans son authenticité, dans sa spontanéité, dans sa liberté d'expression....
Il va se créer une " Personnalité de SURVIE "...En se rendant compte assez vite des attitudes parentales, environnementales qui lui feront sentir s'il sera aimé, apprécié, ou plutôt rejeté.
Mais en quoi consiste donc cette " Personnalité de survie " (Nommée ainsi par R.Assaglioli-Fondateur de la psychosynthèse)...qui conduit à une forme de " séparation d'avec soi-même...? ".
           Pour s'assurer de continuer à rester en lien avec ses parents et son environnement, l'enfant ne va pas avoir d'autres choix que de devoir " délaisser " une partie de lui -même, d'abandonner, de mettre entre parenthèses- momentanément(pour un temps espère-t-il) : un certain nombre de ses besoins personnels, de ses envies d'enfant, mais aussi de ses potentialités, de ses richesses initiales pour s'adapter...L'enfant va ainsi enfouir et refouler très profondément en lui tous ses ressentis douloureux et mettre toute son énergie à se fabriquer une personnalité de "substitution ", d'emprunt, qui a été appelée : "Faux-self " par Winnicott, " Moi irréel " par A.Janov, " La Persona " par C.G.Jung , " Les masques " par L. Bourbeau....
        Cette personnalité d'emprunt ne correspond pas à son Identité Réelle.
Cette personnalité de survie qui s'élabore et s'installe peu à peu va finir par devenir ce que l'enfant croit être. ...Il va s'identifier à elle....
         Cet enfant dont je vous parle de puis tout à l'heure : c'est chacun de nous.
D'une certaine façon, dans des proportions plus ou moins différentes, chacun de nous n'est donc pas ce qu'il croit pourtant être.
Pour éviter de ressentir cette souffrance et le désespoir de ne pas être SOI : nous nous persuadons qu'il nous faut nous réfugier  derrière des attitudes, des comportements, des croyances, des interprétations....Bref: derrière ce que Lise Bourbeau a appelé : UN MASQUE ... [Cf. Les blessures de l'âme].
Avec ce masque, nous devenons quelqu'un d'autre...Nous croyons, au moment où nous mettons le masque, qu'il est le seul à pouvoir nous protéger de ce qui peut nous blesser dans la relation....

CONCLUSION ...Pour favoriser l'acceptation et la confiance en Soi chez l'enfant : ..L'Encourager, exprimer son approbation avec des paroles respectables...Le Stimuler et le valoriser...Favoriser son autonomie et son indépendance...Renforcer son estime de lui-même...L'accompagner à reconnaître ses forces, et à accepter aussi ses limites momentanées...Bref : << Lui offrir un environnement suffisamment bon ...>>.

Merci de toute votre attention, et Rendez-vous à la prochaine conférence au mois d'Avril 2015, dont le thème sera : << Masculin ~ Féminin : à la Rencontre de son couple Intérieur >>.


























Qui sommes nous...

Posted on March 2, 2013 at 1:54 PM Comments comments (0)
Qui sommes nous réellement...    << Nous le savons tous, tout adulte porte en lui des " Blessures de son Enfance, de son Adolescence ..." . Ce sont les empreintes laissées en nous par les différents contextes familiaux, générationnels, dans lesquels nous avons grandis....Ce sont les inscriptions dans notre corps, au niveau émotionnel, mental... des éducations proposées, ou imposées , par les différentes figures d'autorité qui ont croisé nos routes.
Ce sont autant de situations relationnelles avec les autres, avec le monde autour de nous qui ont " influencé", de façon directe ou indirecte notre Croissance, la construction de nos croyances, de nos schémas de pensée, de nos choix, finalement de notre Identité.
Ces comportements de " sur-adaptation", de " survie" parfois, peuvent-ils nous avoir éloignés de nous-mêmes à ce point...? Peuvent-ils nous avoir fait oublier ces autres dimensions de nous-mêmes, porteuses de potentiels encore inexplorés, parce qu'oubliés, ou mis en attente pour des jours " meilleurs"...  Alors, au-delà de ce que nous montrons de nous aux autres, et que nous pensons " Être nous", Qui sommes-nous Réellement...?  >>......
[Suite....Cf. Conférence du 18 MARS 2014]